Balade « eau » frontières de l’alchimie

L’amour est l’oxygène de l’âme : Anthony Robbins

De la théorie…

Qu’est un alchimiste ? C’est une personne qui a compris que la matière comporte une âme, et même un esprit conscient; ce n’est pas un vulgaire assemblage d’atomes unis mécaniquement. L’alchimie ne constitue rien de moins que la « science spirituelle de la vie », l’expérimentateur utilise autant les « forces élémentales »: salamandres, sylphes, gnomes…que les « forces élémentaires »: eau, feu, terre, métal, bois. Il capte les forces cosmiques en lui-même, sert de canal, puis transmet à sa prima matéria qui évolue parallèlement. Car nul ne transmute aucune matière s’il n’est pas transmuté lui-même (Paracèlse).
Chimie : considérer la matière comme mécanique
Alchimie : considérer la matière comme un être vivant
Un alchimiste allie le matériel à la conscience.
De nombreux savants qui ont laissé leur nom dans l’histoire étaient alchimistes (Isaac Newton, Francis Bacon, Robert Boyle, Jean Baptiste Van Helmont, Nicolas Flamel…). L’objectif de l’alchimiste n’est pas de transmuter la matière comme veut actuellement le faire croire la pensée « officielle » de nos jours. Le véritable alchimiste est celui qui a compris qu’il interagit en symbiose avec la matière. Cela signifie qu’il intervient dans l’opération qu’il effectue. Pendant que la matière se transforme, l’opérateur se transforme. L’opérateur aligne sa fréquence vibratoire à celle de la matière pour la faire transmuter.
Donc l’alchimiste utilise la matière comme support de sa propre transformation intérieure.
Et ce n’est qu’en se transformant lui-même qu’il arrive à transformer la matière (ou plutôt à la transmuter).
C’est scientifiquement démontré par les physiciens quantiques que l’opérateur influence l’expérience (voir par exemple l’expérience appelée de la « double fente »). Les alchimistes n’ont pas attendu l’élaboration de la physique quantique pour le savoir et l’expérimenter.
Pour résumer, un alchimiste ne peut transmuter un élément en un autre plus élaboré que s’il se transmute lui-même. L’Opérateur se transmute (état modifié de conscience) et entraîne la Matière à se transmuter avec lui. Il peut voir ses progrès de transformation intérieure en observant la matière.
Généralement les alchimistes utilisent les métaux comme support. C’est ça la quête alchimiste.

… à la pratique

L’alchimie sans chimie.  L’eau est mon « Professeur », et moi, son « Professeur » ? Il semble exister un dialogue libre et créatif, une liaison intime entre l’esprit, l’âme et la matière. Nous sommes inter-reliés et interdépendants durant les expériences. J’interagis avec elle. Elle est mon miroir et moi, le sien. Le résultat dépend de mon humeur… Ce n’est pas un hasard ! Pour le vérifier, faisons la même expérience (protocole totalement identique) en ayant deux états d’esprits totalement différents et observons ce qu’il se passe. Si l’eau n’est que de la matière sans vie, sans âme, les deux expériences donneront les mêmes résultats. Mais si on fait l’expérience, on devrait s’apercevoir du contraire. L’eau propose un partenariat. Il y a un esprit conscient et intelligent dans la matière (pour information, Max Planck, l’un des inventeurs de la mécanique quantique a affirmé lui-même que c’était le cas). Ce n’est donc pas une croyance mais un fait que l’un des plus grands scientifiques du XXème siècle a re-découvert. La matière, l’eau, comme l’univers est Mental. L’atome est intelligent, c’est un aimant, la particule est esprit.
Alors pendant les expériences avec l’eau, on connecte son esprit à celui de l’eau. Et ensemble on évolue, on crée… L’eau suit son cours, il suffit de suivre son chemin. En observant l’eau, elle se sublime. Elle est pure, instinctive comme un enfant peut être.
Les plus grandes découvertes dans l’eau se réalisent avec un état d’esprit de parfaite quiétude (calme et détendu). L’eau amène à acquérir cet état d’esprit en l’observant, en étant sensible « à ce qu’elle dit ». En « m’adressant » à l’eau comme à un être vivant, en envoyant une intention simple et sincère qui vienne du cœur : En 2012, Masaru Emoto remarque sur une photo d‘un petit cristal une similitude avec mon fils: la photo a une marque à droite, mon fils a une fossette à droite…Quelquefois apparaissent des formes de visages : en pivotant de droite à gauche de l’écran du microscope, il est possible de faire bouger les yeux du visage… Comment réaliser deux cœurs presque identiques avec la même eau sur deux lames différentes ? Revenant de la SPA pour adopter un chat : à l’intérieur d’un cristal apparait la tête d’un chat ; Échantillon d’eau d’un aquarium remplit de scalaires : un poisson apparaît. Dans cet état proche et semblable à la méditation, j’ai l’impression que le microscope agit comme une imprimante ou « vortexte » unissant ma pensée, mon âme à celle de l’eau. Exemples : photo de la couverture du livre que je viens de lire ; L’eau est également sensible à la musique (vidéo : Mozart et eau de Copenhague). L’eau comme l’homme emmagasinent et véhiculent des fréquences sous formes d’informations. Ce monde irréel devient réel en observant. A travers mes émotions, mes pensées, j’attire ce que je ressens à des fréquences similaires. Avant d’aller photographier, je dois avoir envie et dois me sentir bien (comme si le microscope m’envoyait un appel), mais devant le microscope, j’oublie tout, ne pense à rien, comme si je commutais du bouton ON à OFF et me laisse porter dans une nouvelle aventure. Une sorte de rupture avec le réel. Il suffit de rester naturel, ne pas se prendre au sérieux, de donner une impulsion, une intention avant mais surtout pas pendant. Dans cet état, il m’arrive d’oublier de photographier ce que vois et d’être incapable d’appuyer sur le déclencheur. Le matériel peut aussi tomber en panne de manière inexplicable. Est-ce un travail, un jeu ? Faire le VIDE, « éteindre » notre connexion terrestre comme on éteint la télé, pour entrer dans un univers parallèle sur la fréquence de l‘eau. L’état de VIDE (anagramme de DIEV) permet des prouesses incroyables et nous transporte dans une nouvelle dimension. L’information serait dans le VIDE et non dans la matière (le plein) ? Ou le VIDE serait un relais entre l’information et la matière ? Le VIDE comme la matière sont naturels, liés et vitaux. Le présent, le futur garderaient-ils en mémoire le passé ? C’est un abandon total, en remettant sa vie entre les mains de DIEU, du Créateur !
Comment un atome vide peut-il créer le monde solide qui nous entoure ? Les particules atomiques sont constituées de sous-atomes en milliards d’exemplaires ! La mémoire est enregistrée dans tous les atomes au plus profond de la matière, au plus profond de l’énergie. L’énergie se met sous une forme matérielle pour faire des petits aimants qui tournent (microcosme) à l’instar du système planétaire (macrocosme). Y’a pas de matière, y’a que des aimants, c’est la dualité magnétique ( yin/yang ) : l’Esprit ! Un seul Esprit, une seul Energie, un seul Dieu ! La Terre ne tournerait pas sur elle-même si elle n’était pas un aimant ! Le principe créateur qui est en nous est la poursuite de l’absolu, de l’infini. L’appel de l’infini est permanent même si l’impossible lui résiste, et c’est cette résistance qui engendre le corps et son inertie d’apparence matérielle. La course sans fin du zéro à l’infini qui est nul, car il ne peut pas être quelque chose, sinon il est défini. La conscience ne disparaît jamais ! Notre épanouissement passe par le fait de se reconnaître créateur. Créateur de notre passé, du soleil et des étoiles. Notre mental fait tout pour nous empêché de comprendre en nous faisant croire le contraire !

Le plus dur dans la vie est de comprendre sa simplicité et la vivre. Pas de la comprendre intellectuellement, mais de la vivre instinctivement, comme devant le microscope. Les mêmes expériences avec des opérateurs différents ou sans opérateurs donneraient-t elles les mêmes résultats ? Tout dépendra de la pureté du canal qui fera passer l’énergie. (une personne qui a des soucis et qui se mettra en EMC troublera le résultat; alors qu’une personne heureuse aura un résultat plus fluide. Il me semble que le meilleur microscope est le regard que l’on pose au fond de notre cœur.

C’est quoi le chaud ? des particules agitées.
le froid ? des particules au repos.
la matière ? une agitation de vibrations (du mouvement permanent)
l’esprit ? un état de repos.
que fait-on lorsqu’on refroidit l’eau ? L’eau à l’état solide redevient-elle pure ?
on photographie son âme (son essence) !
L’esprit de l’eau est son « essence ». C’est un repos permanent.
L’eau visible est sa « forme ». C’est un mouvement permanent.
O dans l’Er se dit aussi « O dans l’R » et pour résumer c’est l’OR recherché par l’alchimie.
O : Eau + R : Air = OR
L’Or est le principe de l’élément feu, du feu créateur. Il faut donc qualifier l’eau de lumière liquide.
La pensée est fluide comme la lumière et l’eau. L’eau s’imprègne de la fréquence de l’objet, elle va se rappeler ce qui s’est passé.
La recherche démontre que la pensée affecte l’eau et l’eau conserve ce changement. L’eau à son tour, affecte tout ce qu’elle utilise. Pouvons-nous y déceler des propriétés et particularités semblables avec des applications intéressantes comme la communication ? Notre corps est constitué d’environ 80% d’eau (plus ou moins suivant les organes et l‘âge), il est probable que nos pensées, à la fois positives et négatives, ont une incidence sur cette eau qui se reflète à son tour de nouveau à nous. Il a été bien démontré dans la psychologie que les pensées négatives nuisent à la santé. Peut-être l’effet sur l’eau dans notre corps est une façon que cela se produit ? La leçon importante à tirer de cette recherche est que les pensées sont puissantes et nous touchent. Il est essentiel de nous assurer que nos pensées sont des pensées positives!

« Une pensée est une chose, une chose physique, elle émet des particules physiques  »

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » : Antoine Laurent Lavoisier

« La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. » : Albert Einstein

L’eau est le Grand principe Universel de la création, représentant le magnétisme Universel. C’est là, le Grand principe de l’Amour.
L’esprit de Dieu planait au-dessus des eaux ! Bible, la Genèse.



Les commentaires sont fermés.

Tous droits réservés. Photos Vidéos © Laurent COSTA. Toute reproduction interdite | Plan du site